Offre de Post-doc (contrat 24 mois)

Publié le 25 janvier 2019 Mis à jour le 15 février 2019


Prise de fonction: Février 2019
Financement I-Site Clermont-Ferrand (CAP20-25) ( http://i-site-clermont.fr/)

Poste et missions

L’unité de recherche IMoST recrute en CDD un(e) chercheur(se) post-doctorant en pharmacochimie afin de participer à un projet intitulé « Vers une prise en charge thérapeutique de la composante inflammatoire de l’arthrose par le ciblage du cartilage » soutenu par l’Axe Stratégique de Recherche 3 de l’I-SITE, « La mobilité humaine personnalisée pour une meilleure santé », dans le cadre du CAP20-25 de l’Université Clermont Auvergne. L’objectif de ce projet est d’adresser de manière sélective des AINS au cartilage par le biais d’une stratégie de "Drug Delivery", pour la prise en charge thérapeutique de l’arthrose. Avec 10 millions de personnes atteintes en France, l’arthrose est une pathologie qui représente un réel enjeu socio-économique. En l’absence de traitement curatif, les Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) sont largement prescrits pour enrayer le phénomène inflammatoire, responsable du cercle vicieux entrainant la destruction du cartilage, et ce malgré leurs effets secondaires importants. En assurant une délivrance ciblée de l'AINS sur le site arthrosique, nous espérons pouvoir proposer à terme une thérapie anti-inflammatoire générant moins d’effets secondaires, ce qui constituerait une réelle avancée thérapeutique dans l'arthrose inflammatoire.

Le(la) chercheur(se) recruté(e) intègrera, pour une durée de 24 mois, l’équipe 1 (Cibles et outils pour l’imagerie et la thérapie) de l’UMR 1240 qui possède une solide expertise dans le développement de petites molécules pour l’imagerie et la thérapie des mélanomes et des pathologies dégénératives et tumorales du cartilage. Il/elle travaillera avec l’ensemble des membres de cette équipe et en collaboration avec les membres de l’équipe 2 et de la plateforme imagerie IVIA/In Vivo Imaging in Auvergne.

La personne recrutée sera chargée, dans un premier temps de réaliser la synthèse des AINS vectorisés envisagés. Dans un second temps, les composés seront évalués (i) in vitro notamment en termes de stabilité dans le plasma, d’affinité vis-à-vis du cartilage, d’activité inhibitrice des cyclooxygenase (COXs) ; puis (ii) in vivo en termes de distribution et d’efficacité thérapeutique dans un modèle expérimentale d’arthrose développé chez le rongeur.

Profil

Titulaire d’un doctorat en chimie organique, vous possédez les compétences suivantes :

  • des connaissances solides en chimie organique,
  • une expertise en pharmacochimie, et l’envie de participer activement à l’évaluation biologique (in vitro et in vivo) des molécules synthétisées
  • une expérience en biologie serait fortement souhaitée
  • d’excellentes dispositions relationnelles et un goût pour le travail en équipe.
  • une aisance rédactionnelle, notamment en anglais
  • veille scientifique et bibliographique

Candidatures

Les candidatures se feront uniquement en ligne, jusqu’au 31 janvier, en envoyant à l’adresse valerie.weber@uca.fr  les documents suivants :

 1. Un curriculum vitae détaillé avec une liste des publications
2. Une lettre de motivation
3. Un rapport de soutenance de thèse ou une attestation de soutenance de thèse
4. Une lettre de recommandation